Appel à participation : Novembre, mois de tous les formats (Archive Team)

Jason Scott est l’un des personnages les plus actifs sur la scène amateur de l’archivage de documents numériques natifs (créés en contexte numérique) – amateur parce que son travail d’activiste-archiviste ne s’inscrit pas dans une structure institutionnelle. Il est archiviste invité à la Fondation Internet Archive depuis 2010, mais s’est d’abord fait connaître dans les milieux hackers et geek en récupérant, sauvegardant, collectionnant et valorisant des pans entiers de leur histoire culturelle : des dessins ASCII et ANSI de l’époque des BBS, des Cds Shareware, les pages personnelles de Geocities menacées par la fermeture du service par Yahoo !, etc. Il auto-finance ses projets via ses propres fonds ou Kickstarter, et s’appuie fortement sur l’effort contributif d’une large communauté qui participe à plein de niveaux différents à son acti-archivisme.

C’est sur cette liberté d’action qu’il base son nouveau projet « Just Solve the File Format Problem » avec son équipe The Archive Team (« We Are Going to Rescue Your Shit »), qui cherche à résoudre le problème de l’hétérogénéité des formats qui se pose à tout archéologue des objets numériques : en gros, il y en a des myriades, alors essayons de définir et catégoriser tout cela pour y voir plus clair. Selon Scott, la lourdeur administrative des projets institutionnels (bibliothèques, universités, etc.) fait qu’on ne peut pas baser ce genre d’initiatives sur une subvention ; il faut aller chercher des bonnes volontés sur Internet et il faut l’inscrire dans un effort de type « domaine public ».

Un mot de la philosophie derrière ce projet. Scott est un adepte de l’ « adhocracie », une politique d’organisation anti-bureaucratique qui a trouvé un large écho positif chez les populations d’Internet, en particulier dans les communautés d’informaticiens (le mot vient d’Alvin Toffler, qui par ailleurs a beaucoup théorisé sur les nouveaux rôles des amateurs dans les systèmes de production culturelle contemporains – cf. ProAm). L’autre socle idéologique important, et très diffusé dans la cyberculture d’Internet, est celui d’une croyance dans la sagesse des foules (the wisdom of crowds, notamment popularisé par Howard Rheingold dans son ouvrage Smart Mobs ). Scott, dans un post qui initie la pratique des « Just Solve the Problem » parle ainsi du fait que certains problèmes qui semblent impossibles au premier abord impliquent « beaucoup de ressources de pensée humaine » pour être résolus (d’où le recours aux “foules” d’Internet et à ce qui est pensé comme leur intelligence distribuée dans les réseaux).

Un de ces problèmes impossibles qui se pose à Scott et la communauté des archivistes numériques est celui des formats : novembre 2012 est donc déclaré le « Solve the File Format Month », première édition dans la série des « Let’s Solve The Problem ».

Le problème des formats se pose en synchronie (il y a en plein, actuellement) et surtout en diachronie (ça fait longtemps qu’il y en a plein !). Pour les historiens de l’âge numérique (qu’ils soient universitaires ou amateurs : Scott est un historien auto-proclamé, même si je préfère plutôt le voir comme un archéologue), c’est un vrai problème. Personnellement, à la recherche de vieilles listes de discussions électroniques, j’ai rencontré plusieurs personnes qui m’ont dit avoir des archives sur Cds mais avec des données très difficiles à décrypter, ou encore d’autres sur des bandes magnétiques (!). Comme on ne peut pas être expert en tout, c’est bien de pouvoir rassembler toutes les expertises diverses sur ce sujet commun : que les spécialistes des bandes magnétiques s’avancent et viennent écrire quelques mots sur leur format et support préférés ! Que les cryptographes viennent dévoiler quelques morceaux de code ! Que ceux qui connaissent 2-3 choses sur les formats les plus étranges viennent le dire sur un espace commun, que tout le monde puisse en profiter !

L’idée générale de « Solve the File Format Month » est de rassembler toutes les bonnes volontés autour d’une encyclopédie des formats numériques, afin de les documenter le mieux possible, ce qui permettra de savoir d’où partir quand on veut lire des données dans un format obscur ou obsolète.

N’importe qui peut participer pendant le mois de novembre, et bien au-delà. Scott fait appel notamment aux:

  • « explorateurs » qui vont chercher toujours plus loin les formats les plus obscurs et reviennent avec des sources,
  • « remplisseurs », qui synthétisent les informations sur l’espace commun du Wiki et font le lien entre toutes les sources,
  • « fous de Wiki », qui ont envie de gérer le média contributif qu’est le Wiki,
  • « essayistes » qui vont utiliser ces informations pour en tirer le substrat historique ou critique, créer des documents de référence et nourrir une nouvelle littérature sur le sujet des archives numériques au-delà de la seule documentation technique.

Le Wiki est sur le site d’Archive Team (pour avoir un compte : écrire à justsolve@textfiles.com avec nom d’identifiant voulu et adresse email que l’on veut lier au compte).

Pour les Twitteros : @justsolve

Pour IRC : #justsolve channel sur EFnet

 3 posts du blog de J. Scott :

Let’s Solve The Problem (2/08/12)

Just Solve the Problem 2012 : High Level Stuff (20/10/12)

Just Solve the Problem Month : Nitty-Gritty (26/10/12)

Le mot épique de la fin par Scott : “Si ce problème est pris en charge d’une quelconque manière, si on arrive à mettre sur pied un dictionnaire des formats, alors ça va changer des vies – des projets que l’on pensait impossibles deviendront possibles, et les flots de l’information deviendront incommensurables”

Join the discussion